Perspectives

Christophe Weber: «La Chine fait ce qu’elle dit»

Selon Christophe Weber, président de la Chambre de commerce Chine-Suisse (section romande), la Bank of China reviendra à Genève en 2020. Dans la foulée, il affirme aussi que les relations entre Berne et Pékin vont encore se raffermir et revient sur les annonces faites samedi par Pékin d'accélérer son ouverture aux investisseurs étrangers

Résolument sinophile. Christophe Weber, président de la Chambre de commerce Suisse-Chine (section romande), ne cache pas son enthousiasme pour l’Empire du Milieu. C’est lui qui a été chargé en 2008 par Klaus Schwab, le patron du World Economic Forum (WEF), de fonder un WEF chinois. En marge de ses activités comme secrétaire général de la Banque cantonale de Genève, il met ses connaissances et ses expériences au service des entreprises suisses qui lorgnent la Chine. Malgré les incertitudes liées à la guerre commerciale, il affirme que le géant asiatique reste une terre d’opportunités.

Le Temps: La Chine a annoncé ce samedi qu’elle allait ouvrir davantage et plus rapidement que prévu son secteur financier aux investisseurs étrangers. Une bonne nouvelle pour la Suisse, non?