Pour sa 18e édition, le Forum des 100 organisé par Le Temps explorera les relations qu’entretient la Suisse avec le reste du monde à travers cinq chapitres. La cybersécurité sera l’un des thèmes abordés lors d’un débat réunissant le chef de l’armée suisse Thomas Süssli, le directeur général de Swisscom Christoph Aeschlimann et le procureur fédéral en charge de ces questions Yves Nicolet. Le Forum des 100 aura lieu le 11 octobre à l’EPFL. Renseignements et inscriptions: forumdes100.ch.
Retrouvez tous nos articles sur les thématiques du Forum des 100

C’est un article a priori impossible à écrire que vous avez sous les yeux. Impossible, car dresser une liste exhaustive de toutes les cyberattaques qui ont frappé la Suisse ces derniers mois n’est pas réaliste. Personne ne possède une vue d’ensemble précise de toutes les agressions numériques qui ont touché le pays récemment. Les groupes de cybercriminels attaquent tous azimuts, dès qu’une faille est décelée dans les systèmes de leurs victimes potentielles. Les autorités ne possèdent qu’une vue partielle de ce qui se passe – et se basent avant tout sur les signalements volontaires pour leurs statistiques. Les entreprises de cybersécurité, sollicitées en permanence par des victimes, protègent évidemment leur anonymat. C’est donc avant tout en passant du temps sur le darknet, où certains hackers affichent les noms de leurs victimes (et le temps qui leur reste pour payer une rançon, sous peine de mettre en ligne toutes les données volées), que l’on peut se faire une idée de la situation.