Le groupe Helvetia a traversé une année difficile. La détérioration du résultat a toutefois été amoindrie par la progression de ses activités en Espagne, selon le communiqué de presse publié jeudi. Les résultats sont conformes aux attentes, selon les analystes de la Banque Vontobel. Le bénéfice est un peu meilleur, le volume d'affaires un soupçon en dessous des prévisions.

Le bénéfice net du groupe a diminué de 47,7 % à 282 millions de francs. Mais si, en Suisse, il a enregistré un déclin du résultat de 50%, à 212 millions de francs, sa performance s'est améliorée de 36,5 % en Europe, à 175 millions de francs. Le groupe saint-gallois dirigé par Philipp Gmür a en effet procédé en janvier 2020 à l’acquisition de Caser en Espagne, pour laquelle il a dépensé 851 millions de francs.

Le conseil d'administration de l’assureur propose le versement d’un dividende inchangé de 5 francs par action. Sur cette base, le groupe distribuerait 109% du bénéfice.

Hausse dans les affaires non-vie

Le total des recettes de primes s’est accru de 2,7% en 2020 à 9,7 milliards de francs. Mais sans les affaires de Caser, en Espagne, les revenus auraient diminué de 4,8 %. Sur la base d’une consolidation au pro rata, Caser a contribué au volume à hauteur de 715,3 millions de francs.

L’assurance a subi une hausse des affaires non-vie de 16,1%, alors que les recettes ont diminué de 10,4 % dans l’assurance vie.

A lire aussi: Une assurance épidémie qui ne couvre pas le risque de pandémie? un tribunal argovien va trancher

Helvetia a souffert de la volatilité des marchés financiers l'an dernier. Pendant le premier semestre, la pandémie a provoqué de fortes turbulences sur les marchés financiers. Il en est résulté une baisse de moitié des résultats des placements, à 1,43 milliard de francs. Le rendement direct est tombé de 1,9% à 1,7% et la performance totale de 5,9 à 2,7%.

Au sein du groupe saint-gallois, Smile est devenu le prestataire en ligne le plus important en Suisse, selon le communiqué. L’entreprise enregistre en effet 100 millions de francs de recettes de primes avec plus de 150 000 clients. MoneyPark s’est aussi hissé à la place de leader indépendant pour les hypothèques, avec  27 milliards de francs d’hypothèques conclues et gérées.

Avec sa stratégie helvetia 20.25, l’assureur entend être «la meilleure partenaire en matière de sécurité financière et faire figure de référence sur le plan de la commodité pour les clients et de l’accès à la clientèle.» Sur le plan financier, il prévoit le versement de 1,5 milliard de francs ces 5 prochaines années.