Ciba Vision est dans la tourmente. Depuis plusieurs mois, le fabricant de lentilles de contact numéro un en Suisse, unité d'affaires propriété de Novartis, rencontre de graves problèmes de production. Ciba Vision le rappelle d'ailleurs dans un courrier adressé le 5 septembre dernier aux opticiens suisses que Le Temps a pu se procurer. «Les lentilles Focus Visitint (ndlr.: mensuelles jetables) sont actuellement touchées par des problèmes d'approvisionnement. [...]. Celui-ci est stoppé jusqu'à nouvel ordre. Des capacités de production supplémentaires ont déjà été dégagées et nous nous attendons à une amélioration de l'approvisionnement d'ici à la fin de l'année», peut-on lire dans la lettre.

Plus de deux mois après cet envoi, la situation reste bloquée. «Nous ne sommes plus livrés depuis début septembre, quand notre dernière commande a été effectuée. Autant dans le cas de Renu (ndlr.: un produit d'entretien pour lentilles fabriqué par Rausch et retiré du marché il y a quelques mois), autant nous ne savons rien en ce qui concerne les Focus Visitint. J'ai essayé de m'en procurer récemment lors d'un voyage en Nouvelle-Zélande, mais les lentilles n'y étaient pas non plus disponibles. J'imagine donc que le problème de Ciba Vision est mondial», confie un opticien, qui préfère garder l'anonymat.

Pertes de parts de marché?

Un autre opticien n'hésite pas à enfoncer le clou. «Nous vendons de moins en moins les produits classiques de Ciba Vision. Les problèmes d'approvisionnement touchent plusieurs produits et durent depuis cinq mois. Nous avons certes reçu récemment des lentilles, mais il s'agissait d'échantillons non vendables. Ciba Vision est incapable de donner des délais, ce qui est encore plus problématique que d'avoir des ruptures. La conséquence est que nous nous rabattons sur d'autres marques, et le fabricant suisse perd des clients. Il n'est pas habituel de devoir commander des lentilles systématiquement. Normalement, nous devons en avoir en stock», témoigne un autre professionnel de la branche.

En Suisse, les problèmes de Ciba Vision touchent aussi bien les petits opticiens que les grandes chaînes. Que ce soit chez Optic 2000 ou Visilab, les Focus Visitint doivent être commandés.

Du côté de Ciba Vision, on se veut rassurant. Les problèmes d'approvisionnement ne sont pas liés à une contamination d'un site, comme cela s'était produit au Canada en 2005. «En fait, nous avons sous-estimé la forte demande pour les lentilles de contact Air Optix (ndlr.: lentilles mensuelles jetables). Nous avons donc dû dégager des capacités de production supplémentaires, ce qui a provoqué des problèmes d'approvisionnement pour les lentilles Focus Visitint. Nous comptons sur une amélioration de la situation dès janvier 2007. Quant à une normalisation complète de la production, elle se produira à mi-2007», affirme Satoshi Sugimoto, porte-parole de Novartis.

En attendant, d'après les opticiens interrogés, les grands gagnants des problèmes rencontrés par Ciba Vision sont ses principaux concurrents: les Américains Johnson & Johnson, numéro un mondial devant la firme helvétique et Cooper Vision, le numéro trois mondial avec 17% de parts de marché.