Basée à Genève, la CIFA, ou Convention internationale des conseillers financiers indépendants, compte une quarantaine de fédérations et associations membres, dont trois en Suisse. Ces dernières chapeautent quelque 380000 membres individuels, principalement en Europe occidentale.

L'organisation a obtenu l'an dernier un statut consultatif auprès du Conseil économique et social (Ecosoc) de l'Organisation des Nations unies (ONU). Cette entité dispose elle-même d'un rôle consultatif sur les questions de coopération économique et sociale internationale.

La CIFA va prochainement prendre une ampleur qu'elle n'avait pas jusqu'ici. Elle va établir une antenne à Singapour, qui s'occupera de ses futurs membres asiatiques, et prévoit également de s'étendre en Afrique du Sud.

Elle vient en outre d'édicter une charte des droits et devoirs des investisseurs. Ce texte pose des principes de base qui vont de la protection de la sphère et de la propriété privée à l'obligation, pour chaque investisseur, de respecter les us et coutumes des pays dans lesquels il place son argent.