L’expert

Cinq clés pour atteindre le fameux «work-life balance»

La frontière entre activités privées et professionnelles est de plus en plus floue. Aussi, avoir le contrôle de la répartition de son temps est essentiel à la satisfaction au travail, toutes générations confondues. Voici 5 moyens clés pour contrôler son temps

L’étude ‘Vie Professionnelle’ de PageGroup révèle une frontière de plus en plus floue entre activités privées et professionnelles.  Plus de deux tiers des employés ont travaillé, en dehors des heures de bureau officielles. A l’inverse, 95% ont communiquéà des fins privées durant les heures de travail, 30 minutes ou moins pour la majorité (78%). Dans ce contexte, avoir le contrôle de son temps est essentiel à la satisfaction au travail, toutes générations confondues.

Voici 5 clés pour contrôler son temps:

1. Identifier et communiquer ses besoins

Une stratégie vie privée-vie professionnelle ne peut être universelle. Chacun a différents besoins. Il s’agira pour certains de dégager du temps pour la famille, pour d’autres, de pouvoir suivre une formation continue oude pratiquer un loisir. Clarifiez vos priorités et ce qu’elles impliquent, par exemple, quitter le travail à une certaine heure, avant d’en discuter avec votre supérieur.

2. Découvrir les opportunités de flexibilité de travail et les outils à disposition

Renseignez-vous sur les options offertes par votre employeur, ses attentes et les outils proposés pour avoir plus de flexibilité au travail. De nombreux acteurs, notamment dans l’industrie IT, proposent de collaborer par conférences audio ou vidéo.Si votre entreprise n’offre pas d’options flexibles, prenez le temps d’exposer vos arguments à votre supérieur: vérifiez si une flexibilité de travail est généralement offerte dans votre secteur ou suggérez un essai sur un temps défini.  3.     Mettre l’accent sur la productivité Au travail, heures passées prévalent souvent sur productivité. Faites un usage productif de votre temps de travail au lieu d’y inclure des activités à caractère privé, telles que réseaux sociaux. Plus vous êtes productif au travail, plus vous profitez de votre temps libre, sans soucis de retards à gérer.

4. Profiter de son temps libre et communiquer clairement ses disponibilités 

Quand le flou s’installe entre week-ends, jours de travail et vacances, les vraies coupures et temps de repos deviennent durs à trouver. S’il n’est pas toujours possible d’éviter toute activité liée au travail, assurez-vous de bien communiquer vos disponibilités à vos équipes, clients et partenaires et communiquerles contacts de remplacementquand vous êtes indisponible.Ce système vaut aussi à l’inverse – lors du congé d’un collègue, respectez ses indications.

5. S’obliger à couper

Fixez chaque soir une plage «zéro communication», par exemple de 19 à 21 heure pour ainsi profiter pleinement des activités familiales.  Selon cette étude et notre expérience, les candidats sont de plus en plus demandeurs de systèmes de rémunération globaux avec option de travail à distance à des horaires flexibles. L’étude ‘Vie Professionnelle’ montre, comme d’autres, que ces avantages boostent la productivité et la satisfaction.

Publicité