Le 7 février dernier, nous vous parlions dans ces colonnes d’un client dont la banque avait mal compris un ordre boursier. Au lieu d’avoir gagné plus d’un demi-million de francs, ce client s’était retrouvé à devoir verser 17 000 francs à la banque, suite à un arrêt très commenté du Tribunal fédéral (4A_9/2021 du 12 janvier 2022). En première instance, l’établissement avait été condamné à verser au client l’équivalent du gain qu’il lui avait fait rater. L’histoire était aussi intéressante sous l’angle de la réflexion parfois étonnante du TF dans ce dossier, qui laissait penser que la Cour suprême avait probablement subodoré un délit d’initié. Que ce client avait peut-être investi sur la base d’un renseignement potentiellement illégal et que le TF a peut-être accepté l’idée de le priver d’un gain potentiellement illicite, quitte à passer par quelques circonvolutions.