Le climat de consommation en Suisse n’a presque pas changé entre octobre et janvier, selon la dernière enquête du SECO. Il se situe toujours à un niveau relativement élevé. Les attentes des ménages quant à l’évolution future du chômage se sont légèrement améliorées.

L’indice calculé selon les résultats de l’enquête menée chaque trimestre a atteint en janvier 2011 un niveau de +10 points, contre + 7 points en octobre 2010, a indiqué jeudi le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) dans un communiqué. Seule l’évolution future du chômage a été jugée un peu plus favorablement (+12 points en janvier, contre +17 en octobre).

Par contre, les perspectives d’évolution, durant les douze prochains mois, de la situation financière des ménages et les possibilités futures d’épargne ont été appréciées de manière pratiquement inchangée. Celles concernant la situation économique générale ont été appréciées de manière quasi similaire entre octobre et janvier.