Annoncée officiellement ce jeudi, la nouvelle aura l'effet d'un électrochoc à Saint-Légier (VD), au-dessus de Vevey. La société CNET Channel, spécialisée dans la création de catalogues électroniques pour le e-commerce, devrait annoncer la cessation totale de ses activités dans le canton de Vaud. Au final, ce seront ainsi une quarantaine d'emplois qui seront biffés. La direction se refusait hier à tout commentaire.

L'histoire de CNET Channel sur la Riviera commence en 1999, lorsque sa maison mère, CNET Networks, rachète la start-up GDT, à l'origine de la plus grande banque de données en ligne multilingue regroupant images, descriptions et spécifications de produits informatiques. Bien connu des technophiles, CNET Networks est le premier groupe mondial de médias spécialisés dans les nouvelles technologies, gère des sites Web tels news.com, ZDNet, est présent dans seize pays, et prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 270 millions de dollars cette année. CNET Networks a transformé GDT en CNET Channel, pour en faire sa filiale spécialisée dans les catalogues électroniques pour le e-commerce. Quelques 14 millions de francs avaient été investis dans l'achat d'un bâtiment et d'infrastructures à Saint-Légier. CNET Channel emploie 400 personnes dans le monde et compte parmi ses clients Dell et Hewlett-Packard.

L'annonce du rapatriement du siège mondial de Saint-Légier en Californie est «une très mauvaise nouvelle pour la Riviera», déplore Ernest Cardis, syndic de Saint-Légier, averti mardi par la direction. «On m'a indiqué qu'un plan social généreux avait été préparé.»