Le cofondateur de Syz réapparaît chez Decalia

Gestion Alfredo Piacentini prend le contrôle de la société financière basée à Genève

Sept mois après avoir annoncé la vente de ses parts dans la banque Syz & Co, Alfredo Piacentini réapparaît à Genève. Le cofondateur et ancien associé de la banque devient actionnaire majoritaire et directeur général de Decalia Asset Management, a annoncé la société de gestion mercredi.

«Mes deux associés, ainsi que quelques collaborateurs, sont également actionnaires», précise celui qui retrouve «deux amis de longue date»: Isabella Pedrazzini (ex-Lombard Odier) et Gabriel Gumener (ex-Trade Development Bank et Atlas Capital). Ils sont les fondateurs de la société, qui, à l’occasion de l’arrivée d’Alfredo Piacentini, a procédé à une augmentation de capital de 3 millions de francs.

Elle a aussi changé de raison sociale. Depuis sa création en 2013, elle s’appelait Dalia Capital. La société a par ailleurs changé d’adresse et se trouve désormais rue Robert-Céard, à Genève.

Les actifs gérés par Decalia, qui emploie 10 personnes, dépassent 1 milliard de francs. Dont une part, à l’ampleur non communiquée, est apportée par le nouveau patron. «Tout cela s’est fait en bonne intelligence avec Eric Syz, indique Alfredo Piacentini. Les anciens clients de la banque y conservent leurs comptes.»

Des produits différents

En plus de la gestion de patrimoine, Decalia veut également créer et gérer des fonds de placement qu’elle «commercialisera auprès d’une clientèle internationale», explique le communiqué. La société veut proposer des produits différents, qui répondent aux problématiques financières actuelles, à savoir des taux bas et une croissance faible. Par exemple, «un produit lié à la pénurie de crédits aux petites et moyennes entreprises», détaille Alfredo Piacentini.

Decalia va déposer une demande de licence LPCC (loi sur les placements collectifs) auprès de la Finma. Il est également prévu d’ouvrir des bureaux à l’étranger. Le Luxembourg, l’Italie et l’Espagne sont les pays visés par Alfredo Piacentini. Qui prévoit de premiers développements l’an prochain.