Economie

Commentaire. Une gestion saine et durable

Commentaire.

Les analystes eux-mêmes rejoignent le mouvement de grogne de nombreux chefs d'entreprise contre la «dictature du court terme». Un consensus émerge en ce qui concerne la pratique des prévisions trimestrielles: les problèmes l'emportent sur les avantages. «Trop d'informations tue l'information», crient les analystes. «Trop de pression pour coller au chiffre affecte la santé de l'entreprise», avouent les patrons. L'Europe fonctionne bien sans multiplier les estimations. Les marchés, déclarés efficients, devraient pouvoir se passer de ce surplus de chiffres. Renouer avec l'idée de cycle de vie des entreprises et favoriser les éléments d'analyse de long terme semble aller dans le sens d'une gestion plus saine et durable. L'entreprise a une pérennité qui s'étend bien au-delà de l'horizon des spéculateurs.

Publicité