Le secteur de la métallurgie a le plus souffert en affichant un plongeon de 34%, a indiqué aujourd’hui l’Administration fédérale des douanes (AFD). Au total, huit branches exportatrices sur dix ont connu un phénomène comparable, en dépit du fait que cette année le week-end pascal tombait en avril et non en mars comme en 2008.

L’existence de trois jours ouvrables supplémentaires renforce donc la noirceur du tableau. Les échanges avec l’Union européenne ont reculé d’un septième dans les deux sens du trafic. Au final, le commerce extérieur de la Suisse présente un solde certes toujours positif, mais en contraction d’un quart à 2,9 milliards de francs.