Le commerce extérieur de la Suisse s’est montré très dynamique au cours du mois de novembre. Les exportations ont grimpé de 9,5% sur un an après correction des jours ouvrables et les importations ont augmenté de 16,4%, a indiqué jeudi l’Administration fédérale des douanes (AFD).

Lire aussi: La Suisse a retrouvé son dynamisme économique

En termes réels, soit corrigés de l’inflation, les exportations ont augmenté de 4,4%, à 20,1 milliards de francs. Par rapport au mois d’octobre et après désaisonnalisation, elles sont reparties en hausse de 1,5%, après une contraction de 1% en octobre, approchant même le niveau record de mai.

Excédent commercial de 2,4 milliards de francs

Les importations ont augmenté en termes réels de 6,8% en l’espace de douze mois à 17,4 milliards de francs. Sur une base désaisonnalisée et en comparaison mensuelle, elles ont plafonné à un haut niveau pour un quatrième mois d’affilée, s’étoffant de 2,1%. Au final, la balance commerciale boucle avec un excédent de 2,4 milliards de francs.

Tous les groupes de produits ont soutenu les exportations, seul celui des véhicules accusant un repli en variation annuelle (–7,1%). Cinq secteurs ont même présenté une croissance entre 13 et 21%, précise l’AFD.

Nouveau bond des métaux

Les produits chimiques et pharmaceutiques ont apporté la plus forte contribution aux exportations de la Suisse, les livraisons augmentant sur le mois sous revue de 7,4% ou 596 millions de francs, à 8,6 milliards. Avec les articles textiles, l’habillement et les chaussures (+20,9% à 426 millions), les métaux ont poursuivi sur leur lancée, les envois décollant de 20,2% à 1,31 milliard.

Lire également: L’euro «confortablement» au-dessus de 1,20 franc en 2018

Le secteur des instruments de précision a également tiré profit d’une vive demande, ses exportations progressant de 15,1% à 1,54 milliard de francs. Les envois de machines et de produits électroniques ont crû de 9,2% à 3,09 milliards.