Personnalités méconnues ou vedettes: dans une série d’articles cette fin d’année, nous brossons le portrait de figures, ou ici d’entreprises, qui traversent la crise. Voici le premier chapitre.

L’e-commerce a encaissé le choc

Aucun géant helvétique des achats en ligne ne donne de chiffres, mais tous se frottent les mains.

Des délais de livraison multipliés par cinq et même parfois par dix, des articles en rupture de stock, des sites web inaccessibles… Jamais les consommateurs suisses n’avaient connu de telles expériences lors de leurs achats en ligne. Le premier semi-confinement, au début du printemps, a agi comme un électrochoc pour les plus grands acteurs helvétiques de l’e-commerce. Secoués par une demande extraordinaire, ils ont dopé leurs capacités logistiques. Et ce sont bien eux, les Digitec Galaxus, Microspot et Migros qui sont les principaux gagnants de la pandémie.