Le secteur des transporteurs aériens s’attend à une perte de 47,9 milliards de francs (51,8 milliards de dollars) pour l’année 2021. Cette nouvelle estimation de l’Association internationale du transport aérien (Iata) dévoilée lundi lors de son assemblée générale est un peu plus pessimiste que ses précédentes prévisions du mois d’avril, mais ces pertes restent bien inférieures à celles de l’année 2020. Selon les derniers chiffres révisés du secteur, l'année passée, la pandémie aura coûté aux compagnies aériennes 127,3 milliards.