Ce sont des témoignages rares. D’ordinaire, qui dit ransomware évoque des failles de sécurité, des mises à jour défaillantes ou des mots de passe compromis. Lundi, c’est une plongée humaine au cœur de deux cyberattaques survenues en Suisse qui a été offerte lors de la conférence 2021 de la Trust Valley, l’initiative valdo-genevoise en faveur de la cybersécurité. Organisé à l’EPFL, l’événement a notamment été l’occasion pour des responsables de Comparis et de la Fondation Les Oliviers d’évoquer, de l’intérieur, un fléau qui ne cesse de croître.