Un même impôt pour toutes les multinationales. En quelques mots, c’est ainsi que pourrait se résumer l’accord fiscal international signé samedi soir par les ministres des Finances du G20 à Venise.