La Banque nationale suisse s’attend à un bénéfice de 10 milliards de francs en 2009, après avoir inscrit une perte de 4,7 milliards en 2008. Une plus-value comptable sur l’or a notamment contribué à ce résultat.

Du fait de la forte hausse du prix du métal précieux, la banque centrale a enregistré une plus-value de 7,3 milliards de francs sur son stock d’or l’an passé.

Par ailleurs, en dégageant un résultat de 2 milliards de francs, les positions en monnaies étrangères ont largement bénéficié de la reprise sur les marchés financiers, indique la banque centrale, qui publiera ses résultats détaillés le 4 mars.