Le projet de libra va trop vite pour le Congrès américain. Après avoir déjà lancé plusieurs salves de critiques, mercredi, des législateurs ont demandé à Facebook de faire une pause dans le développement de sa cryptomonnaie, le temps qu’ils puissent en appréhender les contours et les défis. Dans une lettre adressée à Mark Zuckerberg, Sheryl Sandberg et David Marcus, signée par cinq élus démocrates, représentant notamment la commission sur les services financiers, le ton est même assez sec: l’entreprise californienne est invitée à «cesser immédiatement ses plans de mise en œuvre».

Lire aussi: Comment fonctionnera la libra, la nouvelle monnaie de Facebook