Après l’avoir bue minéralisée, gazéifiée, puis aromatisée, on peut désormais acheter de l’eau «écoresponsable», «enrichie», «ionisée», «fonctionnelle», «purifiée» et bientôt «activée», dans des bouteilles en plastique 100% recyclé et recyclable ou encore en verre ou en inox réutilisables. Les annonces dans ce segment se multiplient: lundi, le géant français Danone présentait sa bouteille d’Evian Nude sans étiquette pour en faciliter le recyclage, mardi c’était au tour de son concurrent vaudois Nestlé de présenter sa stratégie à 120 millions de francs pour régénérer les écosystèmes à proximité de ses 48 sites de pompage.