L’indicateur UBS de la consommation en Suisse a rebondi en décembre, signe que les ventes de Noël ont été réjouissantes. Il a progressé à 1,84 point, après être tombé à 1,62 en novembre.

L’embellie dans le commerce de détail, et surtout le bond de 17,6% en variation annuelle des ventes de voitures, sont à l’origine de la hausse observée au cours du mois sous revue. Sur l’ensemble de 2010, les nouvelles immatriculations ont crû de 10,6%, soit la plus forte croissance de ces 20 dernières années. Leur nombre dépasse pour la première fois leur niveau d’avant la crise.

Ce dynamisme de la consommation des ménages devrait se poursuivre, a relevé mardi la grande banque, qui table sur une croissance de 1,7% pour 2011.