Pris dans la crise, les Suisses n’ont pas toujours limité leurs dépenses l’an dernier. Au contraire, les statistiques du commerce de détail l’ont encore montré jeudi, pour le mois de novembre les chiffres d’affaires ont encore augmenté et les indications des tendances pour la période de Noël vont aussi dans ce sens. De même, le rapport de Credit Suisse sur le commerce de détail, publié mercredi, évoque aussi une bonne année pour ce secteur pourtant contraint à fermer ses portes au début du printemps et à limiter sa fréquentation ensuite.