Les PME et les indépendants doivent-ils pouvoir payer moins d’impôts en 2019 afin d’avoir plus de ressources pour affronter une année 2020 aussi incertaine que risquée? Certains cantons, comme le Valais ou l’Argovie, permettent aux entreprises de constituer des provisions extraordinaires au titre de l’exercice 2019, ce qui diminuera leur bénéfice et donc leurs impôts. D’autres administrations comme Genève et Vaud estiment que la loi ne le permet pas, d’autres enfin réfléchissent à cette possibilité d’aider l’économie.

Le Valais est le seul canton romand qui autorise systématiquement ce genre de provisions extraordinaires pour les entreprises ayant subi directement et indirectement les conséquences négatives liées à l’épidémie de Covid-19. Jusqu’à 50% du bénéfice imposable avec un maximum de 300 000 francs et à condition qu’elles soient dissoutes durant l’année 2020.