Combien de fois chaque jour touchons-nous notre smartphone? Plusieurs dizaines de fois, voire plusieurs centaines de fois, selon de nombreuses études publiées ces dernières années. Consciemment, mais souvent même inconsciemment, nous sommes en contact avec cet indispensable compagnon qui nous accompagne partout. D’où l’importance, en ces temps de pandémie, de porter une attention particulière à sa propreté. On sait depuis longtemps que le téléphone est un formidable nid de bactéries. Et comme le coronavirus semble rester actif plusieurs heures sur des surfaces inertes, nettoyer son téléphone est tout simplement important.

Il faut bien entendu rester chez soi, limiter au maximum les interactions avec ses semblables. Il faut aussi absolument éviter de prêter son téléphone à autrui: plus que jamais, il doit rester un objet personnel sur lequel personne d’autre n’a le droit de poser ses doigts ou ses oreilles.

Attention à l’alcool

Tout en respectant ces règles élémentaires de prudence, les spécialistes recommandent de nettoyer son téléphone chaque jour, une fois de retour chez soi. C’est une opération simple. D’abord, il faut débrancher son téléphone afin qu’il ne soit plus relié à une source d’alimentation. Il s’agit ensuite de l’éteindre et de retirer sa fourre de protection.

Ensuite, quel produit utiliser pour le nettoyage? En fait, votre téléphone va en supporter très peu, il faut donc les choisir avec soin. Apple, qui vient de mettre à jour ses recommandations, conseille ainsi d’employer «une lingette imprégnée d’alcool isopropylique à 70% ou une lingette désinfectante Clorox». Bien sûr, c’est la solution dans un monde parfait, car de tels objets sont actuellement très difficiles à trouver. En tout cas, il ne faut pas dépasser ce pourcentage d’alcool, sous peine de détériorer son téléphone: il est donc trop risqué de préparer soi-même, chez soi, un mélange eau-alcool.

Lire aussi: Contre le virus, la tentation du pistage par smartphone

Un peu d’eau

En l’absence de telles lingettes, la solution est très simple. Il faut utiliser un chiffon doux, légèrement humide, comme un chiffon pour lunettes. Il ne doit pas être pelucheux sous peine de risquer d’endommager l’écran. Il ne faut pas non plus employer du papier ménage. Un chiffon doux, donc, avec un peu de savon. Il suffit de frotter doucement la face avant, le dos et les côtés de l’appareil. Il faut bien sûr que le téléphone soit résistant à l’eau – les appareils ayant la norme IP65 et supérieur commencent à offrir une telle résistance. Si votre téléphone ne propose pas cette résistance, il faut se contenter de frotter doucement l’écran et le dos tout en évitant les orifices – comme celui du connecteur, du micro et du haut-parleur.

Même le smartphone supporte l’humidité, mieux vaut ne pas l’immerger totalement dans l’eau: c’est tout de même prendre le risque de l’abîmer. Et actuellement, il ne sera pas facile de s’en procurer un nouveau. Il faut aussi absolument éviter d’employer aérosol, agent javellisant ou produit abrasif, selon Apple. Il est aussi recommandé de ne pas vaporiser de nettoyant directement sur le téléphone.

Aussi pour les claviers

En suivant de telles recommandations, le smartphone ne sera bien entendu pas stérilisé, mais nettoyé en profondeur, ce qui permet de réduire les risques. Que ce soit chez soi ou à l’extérieur – ce qui est plus compliqué – il faut veiller à utiliser son téléphone en s’étant préalablement lavé les mains.

Un peu d’eau chaude, du savon et de la douceur: le conseil est finalement très simple. Et il vaut aussi pour les souris, les claviers d’ordinateurs fixe ou portable et leurs écrans.

Explorez le contenu du dossier