«Nous refusons l'offre de Scor, car nos perspectives stratégiques créeront plus de valeur pour les actionnaires que le groupe français», explique Inga Beale, la directrice de Converium, lors d'une conférence téléphonique mercredi. Le réassureur zougois veut attribuer 300 millions de dollars à ses actionnaires, sur la base d'un emprunt hybride de 500 millions, dont le reste sera utilisé pour refinancer la dette actuelle. Le relèvement des notations des agences de rating devrait rendre possible ce montage financier.

Inga Beale a qualifié l'exercice 2006 de «très réussi», malgré une baisse du bénéfice net de 16,9% à 57,1 millions, dû uniquement à la vente de l'unité nord-américaine. Sans cela, le profit net aurait sextuplé à 215 millions, contre les 34,1 millions de dollars enregistrés en 2005.