Les fintech étaient supposées écraser les banques traditionnelles. C'est loin d'être le cas. Notre dossier spécial sur les technologies financières et l'intelligence artificielle

Et si les cookies étaient l’invention la plus utile pour le monde bancaire? Pour un internaute, autoriser ces petits logiciels à suivre son parcours reste un geste anodin, souvent automatique. Mais pour une banque, il ouvre l’accès à une mine d’or: des données qui permettent de mieux connaître cet internaute, avant et après qu’il est devenu client. Cela ne signifie pas que l’établissement financier peut proposer n’importe quoi à son client sur la base de ces données. De même, il peut utiliser des informations collectées en dehors de son site web, mais seulement si le client concerné a donné son accord.