Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

commerce de détail

Coop a vu ses ventes progresser de 1,3% à 27,2 milliards en 2014

Le produit net du commerce de détail s’est étoffé malgré une baisse du niveau des prix

Le groupe Coop a vu son chiffre d’affaires global progresser de 1,3% à taux constants, en 2014, à 27,2 milliards de francs, malgré les prix sous pression. Dans le commerce de détail uniquement, les ventes du géant bâlois de la distribution ont crû de 1,9%, d’un an à l’autre, pour s’établir à 17,7 milliards.

Le chiffre d’affaires dans le commerce de détail s’est étoffé malgré une baisse du niveau des prix de 0,5% sur l’ensemble de l’assortiment, a indiqué mardi le numéro deux de ce secteur en Suisse. Sans cet effet, l’accroissement réel atteint 2,4%. Au final, en termes nominaux, le produit net global du groupe a gagné 0,7%.

Sur le front du commerce de gros et de la production, les produits nets s’élèvent à 11,2 milliards de francs, soit +0,1% sur un an à taux constants. Transgourmet, actif dans le libre-service, les livraisons en gros et les points de vente cash+carry a rapporté 8,2 milliards.

Dans le commerce sur internet, Coop a dépassé pour la première fois l’an passé le milliard de francs. Les ventes en ligne du commerce de détail ont bondi de 53% à 450 millions. Dans le commerce de gros, les commandes en ligne ont aussi augmenté de 10%, à 673 millions.

Offensive bio

L’an passé, qui marquait le centenaire de la marque, les supermarchés Coop ont généré 10,6 milliards de francs, soit un plus de 0,7% par rapport à l’exercice précédent. A fin décembre, le distributeur exploitait 837 supermarchés, soit 9 nouveaux sites.

Les produits bio, y compris la marque Naturaplan, ont atteint des ventes records de 1,1 milliard de francs. Les produits certifiés Max Havelaar ont rapporté plus de 250 millions (+16%) et le label créé l’an passé «Ma région» quelque 100 millions.

L’électronique domestique s’est particulièrement distinguée. Interdiscount et le spécialiste en ligne microspot.ch ont réalisé un chiffre d’affaires de 985 millions de francs (+6,8%), en dépit de la baisse des prix de 5,3%. Avec la reprise de Nettoshop.ch et de Schubiger, Fust a accru ses ventes de 14,5% à 985 millions également.

Sale temps pour Brico+Loisirs

Les pharmacies Coop Vitality et Betty Bossi se sont bien portées, avec une croissance nominale de respectivement 6,1 et 5,1%. Les 32 grandes surfaces Coop City ont quant à elles généré 896 millions de francs (+0,7%).

En revanche, en raison des conditions météorologiques défavorables, les recettes de Brico+Loisirs ont reculé de 1,2% à 640 millions de francs. A 2,5 milliards, le produit net du fournisseur de mazout Coop Mineraloel accuse aussi un tassement de 2,3% en raison de la chute des prix des carburants.

Coop publiera le résultat net complet de l’exercice le 17 février. A la fin de l’année, le groupe comptabilisait globalement 2170 points de vente, soit au final 8 de plus qu’en 2013, représentant une surface de près de 2,7 millions de m2. Dans le seul commerce de détail, il comptait 38 enseignes supplémentaires, soit 1971 au total.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)