Stature imposante, le vigile de Gorilla, restaurant branché dans le quartier à la mode de Halmtorvet à Copenhague, demeure inflexible ce soir-là: «Ton coronapas a expiré. Désolé, mais tu ne peux pas entrer même si tu as réservé une table.» Lars a beau parlementer, en vain.

Il devra refaire un test gratuit en trente minutes dans l’un des lieux de dépistage express de la capitale danoise ouverts jusqu’à une heure tardive. «Je n’ai pas le choix, dit-il, car je veux fêter ce retour à la vie d’avant, retrouver mes amis», dit-il, avant de prendre place dans une longue file d’attente dans un centre à proximité.