Cela ressemble à une faible lueur au bout d’un tunnel. Selon Nick Hayek, patron de Swatch Group, les affaires reprennent timidement en Chine. «Une reprise marquée, mais modeste», confirme Julien Tornare qui tient la barre de la marque locloise Zenith.

Lire également: La Suisse prépare sa récession