Douloureux atterrissage pour la start-up OneWeb. Six jours après le lancement de 34 nouveaux satellites, elle se déclare en cessation de paiements et se place sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Cette opération vise à sécuriser ses actifs pour trouver un éventuel acquéreur.