Parfums

Cosmo Fragrances ferme son usine à Nyon

Le groupe espagnol licenciera 23 personnes pour délocaliser sa production vers son usine de la banlieue barcelonaise. La faute à des difficultés d’approvisionnement dans les matières premières, selon son directeur suisse

Clap de fin pour Cosmo International Fragrances à Nyon. Le groupe spécialisé dans les parfums d’ambiance et les produits cosmétiques fermera son usine le 31 mai, a appris Le Temps. Laissant 23 personnes sur le carreau, il délocalisera une partie de ses activités vers son usine de Granollers, dans la banlieue de Barcelone, où se situe la holding du groupe international. Les employés se sont vu proposer des relocalisations sous de nouveaux contrats en Espagne ou en France. Seuls deux ou trois auraient accepté, selon nos informations.

Le groupe espagnol, né aux Etats-Unis, avait racheté la société nyonnaise Renessence en 2007 pour y installer ses propres lignes de production de bougies, bâtonnets de senteurs ou eaux de toilette. «Cosmo Fragrances veut faire sa place entre Givaudan et Firmenich», écrivait en 2013 le quotidien local La Côte.