Quelques avertissements avaient été lancés ces derniers mois. C’est désormais officiel: le Conseil fédéral et la Banque nationale suisse (BNS) ont décidé mercredi de réactiver le volant anticyclique de fonds propres, afin de limiter les risques «croissants» d’un marché hypothécaire dont la progression ne faiblit toujours pas.