Il y a près d’un mois maintenant, en donnant raison aux paraskevidékatriaphobiques (phobiques du vendredi 13 pour les incultes), le Conseil fédéral a fait basculer notre pays dans une nouvelle ère de peurs, de doutes et de profondes remises en question. En quelques jours seulement, la plupart des entreprises et organisations dont les activités n’ont pas été interdites ont pu les poursuivre en développant dans une très large mesure le télétravail ou l’alternance des équipes.