L’épidémie de Covid-19 met en exergue la vulnérabilité des échanges commerciaux internationaux à des événements tragiques qui viennent perturber le bon fonctionnement des chaînes mondiales de valeur dans des secteurs aussi divers que l’électronique, l’automobile, l’horlogerie ou encore la pharmacie.

Depuis longtemps, les entreprises multinationales fragmentent leurs processus de production entre différents pays du monde de façon à réduire leurs coûts de production. Plus de la moitié du commerce mondial est désormais constituée de biens intermédiaires, pièces détachées et autres composants. Si la guerre commerciale et technologique engagée par les Etats-Unis vis-à-vis de la Chine avait déjà montré la fragilité d’une organisation fondée sur la décomposition internationale des processus de production, l’épidémie de Covid-19 pourrait favoriser une nouvelle phase de régionalisation des chaînes de valeur.