Les quatre premiers mois de l'année 2008 ont vu la création de 12813 sociétés en Suisse, soit 3,6% de plus que pour la même période de 2007. Avec un nombre de faillites d'entreprise en recul de 4% sur le début de l'année, la croissance nette atteint même 5787 unités, en progression de 27%. Si ce rythme se confirme, Creditreform prévoit une croissance nette record de quelque 17000 sociétés d'ici la fin de l'année.

Au seul mois d'avril, 3381 créations de sociétés ont été publiées dans la Feuille officielle suisse du commerce (FOSC), ce qui représente une augmentation de 17,7% par rapport au même mois de 2007. Il s'agit de la valeur mensuelle la plus élevée depuis le mois de décembre 2005. Les 1785 radiations publiées au mois d'avril 2008 représentent une diminution de 1,1% par rapport au mois d'avril 2007. Sur les quatre premiers mois de l'année, 7026 entreprises ont disparu du paysage économique suisse, soit 10% de moins que l'année précédente à la même période et le nombre de radiation le plus faible depuis dix ans.

Si l'évolution est nettement réjouissante au niveau des entreprises, il en va tout autrement pour l'insolvabilité des personnes privées. A fin avril, une procédure d'insolvabilité a été ouverte à l'encontre de 2191 personnes. Jamais autant de faillites de privés n'avaient été publiées dans les quatre premiers mois de l'année.

«Si de nombreuses situations de surendettement sont préoccupantes, une proportion importante de ces procédures concerne des successions répudiées», souligne Eric Girod, responsable romand de Creditreform. Une situation liée à l'allongement de l'espérance de vie et aux frais occasionnés par le très grand âge.