Epargne

Credit Suisse crée une tirelire numérique pour les enfants à partir de 7 ans

La grande banque est la première en Europe à tirer profit de l’Internet des objets pour apprendre aux enfants à gérer leur argent. Son offre «Viva Kids» offre un taux d’intérêt de 5%. Le prototype avait été élaboré à l'EPFL

Credit Suisse offre dès le 4 septembre une nouvelle prestation bancaire pour les enfants qui intègre la numérisation de l’économie. «L’idée consiste, à travers la création d’un véritable écosystème, à permettre aux enfants de gérer leur argent de façon responsable», a indiqué à la presse Florence Schnydrig-Moser, responsable du développement des produits, mardi à Zurich. C’est, à son avis, une première en Europe.

La grande banque veut prendre en compte non seulement la tendance à la réduction de l’emploi du cash dans la société, mais aussi les progrès de la numérisation et de l’Internet des objets.

Interactions avec les enfants

L’instrument central de son offre est une tirelire en forme de cochon, appelée «Digipigi» (aussi en français), qui communique par wifi avec deux applications, l’une pour les enfants et l’autre avec les parents. Ce jouet, fabriqué entièrement en Suisse, conserve les espèces et interagit avec l’enfant à travers quantité de mimiques. Il permet de suivre visuellement ses progrès vers son objectif d’épargne, l’achat d’un vélo par exemple. A noter que le prototype avait été réalisé par des étudiants de l’EPFL il y a deux ans.

A lire aussi: Les enfants alémaniques reçoivent plus d’argent de poche que les Romands

Conçu comme un instrument pédagogique – en partenariat avec Pro Juventute – afin de s’ouvrir à une gestion responsable, le paquet de prestations sert en effet à définir des buts d’épargne, de consulter le solde et de gérer les versements d’argent de poche.

La seconde composante regroupe les produits bancaires proprement dits, le compte privé et le compte d’épargne. Avec ce système, les parents définissent le montant d’agent de poche, l’alimentent ou non en vertu de tâches incitatives à accomplir (arrosage des plantes ou autres), transfèrent l’argent et suivent le solde.

Un taux d’intérêt de 5%

L’offre comprend deux comptes, l’un pour l’épargne et l’autre pour les transactions. Le compte d’épargne est rémunéré à un taux de 5% jusqu’à 1000 francs, puis 1% jusqu’à 25 000 francs.

L’offre inclut aussi une carte de débit Maestro à partir de 7 ans, mais pas de carte de crédit. Les parents définissent la limite journalière pour les retraits. Le compte ne peut pas être en territoire négatif. La commission bancaire est payée par les parents, à un coût de 120 francs pour le service de base Viva, y compris un contrat d’offre en ligne.

Credit Suisse avait présenté en juillet une étude sur l’argent de poche des enfants, fondée sur un sondage auprès de 14000 personnes. Il en ressortait qu’à partir de 7 ans, plus de la moitié recevait de l’argent de poche. A cet âge, le montant est de 6 francs par mois en moyenne, et de 20 francs à 12-14 ans.

Publicité