L'autorisation permet à Credit Suisse Founder Securities Limited (CSFS) d'étendre ses activités de négoce dans la zone de développement, a annoncé jeudi la filiale hongkongaise du groupe zurichois.

Il s'agit d'une extension des activités actuelles sur le marché des capitaux, qui comprennent la promotion et la souscription de "A-Shares" (actions d'entreprises chinoises cotées en CNY), de titres d'investissement étrangers ainsi que d'obligations d'Etat et d'entreprises. La coentreprise est en passe de développer sa base de négoce à Qianhai, avec un début des activités de courtage prévu au début de l'année prochaine, précise Credit Suisse dans un communiqué.

CSFS a été la première coentreprise de papiers valeurs non chinoise à obtenir cette autorisation, depuis l'ouverture du marché chinois des papiers valeurs aux opérateurs étrangers. Créée en octobre 2008, la coentreprise est détenue à 33,3% par Credit Suisse, le reste appartenant à Partner Founder Securities.

Neil Harvey, directeur général (CEO) de la région Chine élargie (y compris Taïwan et Hong Kong) chez Credit Suisse, se montre très satisfait de ce nouveau feu vert du gendarme chinois des marchés. "La croissance en Chine reste une priorité stratégique de la banque et nous nous engageons afin de renforcer notre présence en Chine", assure-t-il, cité dans le communiqué.