Justice

Credit Suisse pourrait payer 800 millions d’amende aux Etats-Unis

L’amende que pourrait devoir payer Credit Suisse pour faire cesser les poursuites aux Etats-Unis pourrait atteindre 800 millions de dollars, selon la presse américaine. En 2009, UBS avait payé 780 millions

Les négociations entre les autorités américaines et la deuxième banque du pays vont bon train, à en croire le Wall Street Journal. «Les discussions se réchauffent entre Credit Suisse et les Etats-Unis», titre le quotidien américain.

D’ici à la fin du premier semestre, Credit Suisse pourrait convenir d’un accord visant à mettre fin aux investigations menées par Washington à propos de ses activités de gestion de fortune offshore en échange d’une amende d’un montant de 800 millions de dollars.

En 2009, UBS avait accepté de payer 780 millions de dollars dans une manœuvre similaire. Dans la foulée, les Etats-Unis avaient exigé la livraison des noms de 52 000 clients soupçonnés d’évasion fiscale.

Les négociations se trouvent cependant à un stade précoce, ont ajouté les sources proches du dossier citées par le quotidien.

Credit Suisse fait partie des établissements placés en catégorie 1 dans le cadre du litige fiscal entre la Suisse et les Etats-Unis. La banque a déjà provisionné 295 millions de dollars pour cette affaire.

Publicité