L’affaire Greensill ressemble à un nouveau scandale pour Credit Suisse. Mercredi, la banque a décidé de suspendre avec effet immédiat trois de ses cadres. Le plus haut gradé d’entre eux est Michel Degen, responsable la gestion d’actifs en Suisse, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA).