C’est une rengaine qu’on entend régulièrement. Elle revient en fond sonore ces jours: et si la chute de l’action Credit Suisse faisait d’elle une cible d’acquisition? Car la banque, dont le cours n’est déjà pas très élevé depuis quelques années, s’est effondrée en bourse suite à plusieurs affaires. L’implosion d’Archegos, du nom du hedge fund américain client de Credit Suisse, a ainsi fait provisoirement plonger la valeur de l’action en dessous de 10 francs.

Lire aussi: Archegos: Credit Suisse chiffre la perte à 4,4 milliards