Des élus américains s’intéressent à nouveau à Credit Suisse. Lundi soir, Thomas Gottstein, directeur général de la banque, a reçu une lettre de la part de deux membres du Congrès américain. L’objet de la missive? En savoir plus sur la façon dont la deuxième banque suisse s’est conformée aux sanctions contre la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine, affirmait lundi soir le Wall Street Journal.