Avec 21 cargos de haute mer, la flotte suisse affronte une tempête; elle risque d’être bannie des ports européens et américains.