Trente événements, tous classés INES 0. Tel est le bilan chiffré qu’a dressé la semaine dernière l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) pour l’année 2022. Dans le jargon du secteur, cela signifie que 30 incidents sans conséquence sur la sûreté des installations ont été relevés l’an dernier.