Exactement comme en 2012. L’an dernier, la croissance de l’économie chinoise s’est établie à 7,7%, une progression en ligne avec les attentes, a annoncé lundi le gouvernement. Elle constitue la plus faible performance de la Chine en 13 ans.

Sur le quatrième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie mondiale a progressé de 7,7%, marquant un ralentissement après l’encourageant regain de vigueur du trimestre précédent (+7,8%), a précisé le bureau national des statistiques (BNS).

Le chiffre de la croissance pour l’année 2013 ressort parfaitement en ligne avec la prévision médiane d’un panel de 14 économistes interrogés la semaine précédente par l’AFP. Il ressort au-dessus de l’objectif de croissance annuelle que s’était fixé le gouvernement, à 7,5%, le même que l’année précédente.

«Dynamique encourageante»

Le PIB chinois a cependant progressé plus qu’attendu par le marché sur les trois derniers mois de 2013. Les experts interrogés par l’AFP avaient tablé sur une croissance de 7,6% seulement pour cette période.

«De façon générale, l’économie chinoise a fait preuve d’une dynamique encourageante avec une croissance stable et modérée en 2013, ce qui est une performance obtenue au prix de durs efforts», a commenté Ma Jiantang, directeur du BNS.

«Cependant, nous devons garder à l’esprit que les problèmes de fond qui se sont accumulés au cours du temps restent à résoudre de façon satisfaisante, alors que l’économie chinoise fait face à une période cruciale» de son développement, a-t-il tempéré.

Tableau mitigé

De fait, alors même que Pékin affiche sa volonté de résorber les déséquilibres de la croissance économique, des statistiques économiques pour décembre, à l’instar de celles pour l’ensemble du quatrième trimestre, offrent un tableau mitigé.

La production industrielle chinoise – un indicateur permettant de jauger l’activité des usines et ateliers – a enregistré en décembre une hausse de 9,7% sur un an, a indiqué le BNS lundi, enregistrant un sensible ralentissement par rapport à la progression de 10% de novembre.

Les ventes de détail ont quant à elles augmenté de 13,6% sur un an en décembre, décélérant là aussi par rapport au mois précédent.