Le marché publicitaire a toujours le vent en poupe. Les résultats diffusés lundi par PubliGroupe confirment la bonne santé du secteur. Avec une progression de 17% des ventes en 2000, le premier groupe de publicité en Suisse a réalisé un chiffre d'affaires de 2,7 milliards de francs. Les bons chiffres publiés par la société lausannoise sont étroitement liés à la forte croissance économique et à un marché du travail asséché. En effet, l'expansion de la publicité dans le domaine de l'emploi dans les journaux a augmenté de 30% alors que les prévisions faisaient état d'une croissance modérée de 4%. Les tensions sur le marché du travail qualifié ont pour corollaire une augmentation des dépenses pour la recherche de cadres de la part des entreprises. Au total, le volume des offres d'emplois a plus que doublé en trois ans. La part de ce segment compte actuellement pour un quart du chiffre d'affaires total de PubliPresse (1,98 milliard de francs).

En grande partie portées par les dépenses publicitaires des secteurs bancaire, des télécoms, de l'informatique et de la grande distribution, les annonces commerciales, qui pèsent pour moitié dans les ventes du groupe, ont connu une belle progression (+10%).

Expansion tous azimuts

Comme le souligne le communiqué du géant publicitaire, «tous les secteurs d'activité du groupe ont maintenu une croissance à deux chiffres». Seul bémol à ces bons résultats: le bénéfice net consolidé. Celui-ci n'est que de 130 millions de francs, en baisse de 14% par rapport à l'année passée. Ce trou d'air est essentiellement dû à l'accroissement des coûts de développement de la division PubliOnline. La régie internationale de sites Internet «Real Media» a été restructurée et la maison mère a repoussé son introduction en Bourse. La société vaudoise privilégie désormais «l'obtention à court terme de l'équilibre financier sur le plan opérationnel, sans rechercher à tout prix l'acquisition rapide de parts de marché». Il n'empêche que la division «Internet» a tout de même réalisé un chiffre d'affaires de 107 millions de francs, en progression de 253% par rapport à l'année précédente.

Dans son expansion à l'étranger, PubliGroupe table sur la position acquise en décembre 2000 sur le marché nord-américain avec le rachat du réseau d'agences de publicité et de communication en ligne «epb.communications Inc.». Cette société prévoit un chiffre d'affaires de 160 millions de francs en 2001.