Malgré un climat difficile sur le marché des denrées alimentaires, LeShop.ch affiche une hausse de son chiffre d’affaires au premier semestre, à 94 millions de francs (+ 0,5% par rapport à l’année précédente). Le leader du commerce de détail sur Internet connaît pour la cinquième année consécutive une progression des ventes. La filiale de Migros a notamment bénéficié de la bonne performance du secteur des livraisons à domicile (+2%).

Dans son communiqué publié lundi, l’entreprise basée à Ecublens (VD) a également dévoilé une hausse des commandes effectuées depuis un smartphone ou une tablette numérique. Les commandes sur ces supports représentent actuellement 43% des ventes – contre un tiers en 2014 – et pourraient dépasser la moitié de la performance de l’entreprise d’ici à la fin d’année.

De nouveaux services, plus précis

Suivant la stratégie «cross channel» (stratégie multisupport) de Migros, LeShop.ch a développé ses services ces derniers mois, notamment son concept PickMup, permettant aux clients de retirer leurs achats dans une centaine de points de retrait répartis à travers la Suisse. En contrepartie, les centres pilotes Drive de Studen (BE) et Staufen (AR) ont été fermés courant du mois de mai. Cette multiplication des points de retrait devrait permettre à l’entreprise vaudoise d’élargir son champ d’action, et de rendre accessible le service à une majorité de la population suisse.

A lire: Dominique Locher: «Les entreprises savent mieux que moi ce dont j’ai besoin? Ce n’est pas un problème»

LeShop.ch a également communiqué de nouveaux horaires de livraison, de 6h30 du matin à 21h. Cette extension d’horaires devrait apporter davantage de flexibilité à sa clientèle.

Une nouvelle direction

La fin du premier semestre marque également un changement à la tête de l’entreprise. Dominique Locher (directeur général) et Sacha Herrmann (directeur des opérations) laisseront les rênes de l’entreprise à Urs Schumacher le 1er août. Fort de plus de trente ans d’expérience au sein du groupe Migros, Urs Schumacher le connaît parfaitement et dirige actuellement les secteurs de la vente, des achats et de la communication au sein de la coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg.