Le président français François Hollande a mis en place le Conseil stratégique de l’attractivité (CSA), afin de «construire dans la durée une dynamique d’échanges avec les directeurs et les investisseurs du monde entier». Dans ce cadre, il a invité à l’Elysée, en début de semaine passée, 25 responsables d’entreprises étrangères à l’exemple de Bosch, Volvo, Samsung, Intel, Adecco et la start-up lausannoise Crossing Tech. Active dans le domaine de l’intégration, du big data et de la sécurisation des données, Crossing Tech a été désignée en 2012 et 2013 dans le Global Hot 100 des sociétés les plus innovantes au monde.