Le grand rival d’Alstom et de Siemens, CRRC, est partout. A Buenos Aires, ses trains relient le centre à la banlieue. Ses locomotives connectent aussi l’Ethiopie à Djibouti. En Inde, il a installé une usine qui assemble des rames de métro destinées à la ville de Nagpur. A la Suisse, il fournit des composants. Le plus gros constructeur ferroviaire au monde est présent dans 102 pays, comme en témoigne une liste sur son site internet affichant les équipements vendus à travers la planète.