Dans son long combat contre les cryptomonnaies, Pékin a frappé fort vendredi en interdisant toutes les transactions dans ces devises numériques. Le bitcoin, l’ether et les autres cryptos ne sont pas des monnaies et ne peuvent pas être échangés, a affirmé la banque centrale sur son site internet vendredi matin. Les services fournis par les plateformes d’échange basées hors de Chine sont également considérés comme illicites.