Selon Safeway Plc, Credit Suisse First Boston renoncerait à être son intermédiaire parce que la banque travaille avec le fonds d'investissement Kohlberg, Kravis & Roberts (KKR). Cela alimente les spéculations sur les intentions de l'américain de faire une offre sur Safeway Plc. Selon la porte-parole de l'entreprise, CSFB entrerait du coup en conflit avec KKR. A l'heure actuelle, Morrison a offert 6,5 milliards de dollars pour mettre la main sur Safeway, prenant de cours ses rivaux: Sainsbury et Wal-Mart Stores.

KKR pourrait ainsi jouer celui qui parviendrait à départir les nombreux candidats en s'emparant du numéro 4 des chaînes de supermarchés britanniques. Selon certains experts, si KKR parvient à racheter Safeway, il pourrait ensuite la diviser et la vendre par morceau à ses anciens concurrents. La bataille fait rage, non seulement entre rivaux, mais aussi entre banques qui les conseillent. Ainsi Morrison travaille avec ABN Amro Holding, Wal-Mart avec Dresdner Kleinwort Wasserstein et Sainsbury avec UBS Warburg.